EVALUATION DE L’EFFET PROTECTEUR ANTI-INFRAROUGES D’UN PRODUIT

Vous souhaitez évaluer l’effet protecteur de votre produit vis-à-vis des rayonnements-infrarouges ? Dermscan vous propose différentes méthodes afin de mesurer précisément son action préventive ou curative.

Un large choix de mesures in vivo s’offre à vous pour visualiser et/ou quantifier la microcirculation cutanée, la rougeur et la température cutanée.

Nous réalisons également des prélèvements cutanés afin d’effectuer des dosages biochimiques de marqueurs du stress oxydatif : MDA (Malondialdéhyde) ou enzymes anti-oxydantes SOD (superoxide dismutase).

Les rayonnements infrarouges (IR) se décomposent en rayons IRA (de 700 à 1400 nm), IRB (de 1400 à 3000 nm) et IRC (de 3000 nm à 1 mm). Les IRA pénètrent en profondeur dans les couches cutanées contrairement aux IRB et les IRC.

Les IRA représentent près de 30% du total des rayonnement infrarouges, dont 65% atteignent le derme et 15% l’hypoderme.

Les infrarouges jouent un rôle important dans le photovieillissement cutané : ils sont à l’origine de la sensation de chaleur, créent de l’inflammation cutanée, provoquent des dommages oxydatifs (génèrent des radicaux libres) et affectent l’intégrité mitochondriale.

 

Après exposition aux rayonnements infrarouges voici quelques exemples d’illustration/mesure de l’impact sur :

Nous utilisons une méthode de spectroscopie en lumière polarisée en utilisant le Tissue Viability Imager TiVi® qui permet d’évaluer la concentration en globules rouges au niveau du derme. Plus cette concentration diminue plus le produit montre un effet protecteur / apaisant.

Nous quantifions la chaleur rayonnée qui traduit la température à la surface de la peau à l’aide de la caméra thermique infrarouge Ti300®.  Les mesures sont sans contact, non invasives et en temps réel. Plus cette température diminue, plus le produit montre un effet protecteur / apaisant.

Le MDA est un marqueur essentiel du stress oxydatif, provoqué notamment par le rayonnement solaire. Il est considéré comme un des produits terminaux de l’oxydation des acides gras poly-insaturés. Plus son taux diminue, plus le produit montre un effet protecteur / apaisant.

Plus d’information sur l’ensemble de nos techniques d’évaluation de l’effet protecteur / apaisant d’un produit anti-infrarouge et des dosage biochimiques réalisés après prélèvements cutanés :

Pour un produit cosmétique – cliquez ici

Pour un produit pharma / santé – cliquez ici