ENTREPRENEUR DE L’ANNÉE

« Très rare femme à avoir obtenu cette distinction, Frédérique Girard-Ory créatrice du groupe Dermscan, a reçu le Prix régional de l’entrepreneur en Auvergne Rhône-Alpes le 27 septembre 2017. » explique le média Lyon-Entreprises.

Découvrez leur vidéo portrait – L’entrepreneur de l’année Auvergne-Rhône-Alpes est une… entrepreneuse – dans laquelle la lauréate témoigne : “Je suis très heureuse de ce prix, mais je le dois principalement à mes équipes, parce que sans eux je n’aurais rien fait !”

Cette 25ème édition du Prix de l’Entrepreneur de l’Année, organisé par le cabinet d’audit  Ernst & Young « permet de mettre en lumière des femmes et des hommes, moteurs de notre économie, créateurs de richesses et d’emplois dans notre pays”, affirme Marc-André Audisio, directeur EY Auvergne Rhône-Alpes.

24 candidats concourraient au titre d’Entrepreneur de l’Année et 29 pour le titre de la Start-Up de l’Année.

Bref Eco, qui met également en avant la PDG de Dermscan et Frédéric Dupont, dirigeant de la société Exagan, pour son prix de la start-up de l’année, détaille dans son article les catégories dans lesquelles les autres lauréats ont été récompensés :

  • Le prix de la vision stratégique est revenu à Jean-Pierre Brunet, Groupe Brunet (Ain) ;
  • le prix de l’entreprise globale à Pierre Chabert, Airstar (Isère) ;
  • le prix de l’entreprise familiale à Julien et Olivier Nicollin, Nicomatic (Haute-Savoie)
  • le prix de l’engagement sociétal à Jean-Frédéric Geolier, 1001 repas (Rhône).
  • Côté start-up, le prix de la stratégie disruptive a été attribué à Acil Jabou, La fraîcherie (Rhône) ; le prix « born global » à Jean-Luc Vallajo, ISKN (Isère).
  • Enfin, le prix du public est revenu à Jacques Husser, Remedee Labs (Isère).

Le journal le Progrès.fr révèle :

« Sa société créée en 1990 travaille pour le compte de groupes cosmétiques pour mener des études cliniques dédiées à l’évaluation de la tolérance et l’efficacité des produits cosmétiques. Le groupe comprend également la société Pharmascan spécialisée dans les essais cliniques de produits pharmaceutiques. En 2016, son chiffre d’affaires s’est élevé à 11 millions d’euros dont 38% réalisé à l’international. Elle compte également 169 salariés dont 100 à l’étranger.

(…)

Frédérique Girard-Ory, PDG du Groupe Dermscan représentera la Région Auvergne-Rhône-Alpes lors de la cérémonie nationale qui aura lieu le 17 octobre prochain à Paris.”

Nous croisons de nouveaux les doigts pour elle !

Vous en voulez encore ? Découvrez l’article du journal Les Echos du 28 septembre sur « Frédérique Girard-Ory (Dermscan), le buisness dans la peau »­­

Quelques images et mots sur la lauréate et l’aventure Dermscan

Son parcours

En avril 1989, Frédérique Girard-Ory soutient avec succès sa thèse de Doctorat en Biologie Humaine sur la mise au point d’un derme articiel destiné aux grands brûlés. Dans le même temps, elle obtient le CAAE (Certificat d’Aptitude à l’administration des entreprises) de l’IAE de Lyon.  Sitôt ses diplômes en poche, elle se lance dans la prospection de son futur marché, décroche ses premiers contrats et crée début 1990 Dermscan, société d’études cliniques dédiée à l’évaluation de la tolérance et l’efficacité des produits cosmétiques.

Quelques mois plus tard, Philippe Girard (son mari) qui l’a conseillée dès le départ, la rejoint.

Pendant 10 ans, l’entreprise trouve ses marques, se développe, se structure et s’adapte aux règlementations.

 

En 2000, son époux et associé décède brusquement. Dans le même temps, la législation en France est changeante (35 heures). Frédérique parvient tout de même à faire évoluer l’entreprise et crée Pharmascan, spécialisée dans les études de médicaments et dispositifs médicaux, afin d’élargir son marché.

En 2002, elle prend des parts (34%) dans un laboratoire spécialisé dans les essais cliniques in vivo, à Bangkok en Thaïlande. Ce dernier devient Dermscan Asia.

En 2006, dans le but d’accélérer le développement de la branche pharmaceutique, elle achète une CRO (Contract Research Organization), à Paris. Mais Frédérique rencontre de nombreuses difficultés et finit par déposer le bilan de cette dernière en 2008. Cette expérience, bien que très difficile financièrement et humainement, contribue cependant à renforcer sa détermination et sa position de dirigeant. Epaulée par son équipe, elle restructure l’entreprise et se lance à l’international ce qui va considérablement booster le développement.

Plusieurs opérations de croissances interne et externe sont réalisées en : Pologne (2008 et 2014), Tunisie (2010) et Ile Maurice (2017). Le pari de l’international se révèle payant et permet une nette amélioration du chiffre d’affaire et de la rentabilité du groupe.

 

Aujourd’hui, Dermscan est reconnue pour la qualité de ses services, son dynamisme, son sens de l’innovation et sa réactivité. Cette image s’est construite avec le temps, au prix de gros efforts, d’une démarche qualité menée depuis 10 ans à la hauteur des ambitions de l’entreprise. C’est aussi le résultat d’une culture interne qui privilégie un climat social agréable à une croissance à tout prix. Preuve de la qualité du management, l’ancienneté moyenne des collaborateurs de Dermscan est de 11 ans.

Lauréate nationale d’or du prix « Femme à l’international » des « Femmes de l’Economie » en 2016, Frédérique Girard-Ory est impliquée dans le développement de l’entreprenariat et plus encore, dans celui des femmes entrepreneurs. Elle milite pour faire évoluer les mentalités en France et « booster l’ambition des femmes ».

Frédérique est également écrivain pendant son temps libre et a d’ailleurs publié plusieurs romans et intrigues policières.

 

Les clés de sa réussite

  • La capacité à s’entourer des bonnes personnes soit par des recrutements externes, soit par la valorisation des compétences internes
  • Le développement à l’international qui a permis au groupe de répondre aux besoins des clients en termes notamment de diversité de climats et de volontaires de test, tout en améliorant les marges
  • Le souci du bien-être au travail et l’épanouissement des collaborateurs.


Chiffres clés

  • Réalisation d’essais cliniques innovants à travers deux marques : Laboratoire Dermscan, tests de produits et ingrédients cosmétiques et Pharmascan, essais cliniques de produits pharmaceutiques/de santé – Phase I à IV
  • En 2016, un chiffre d’affaires de 11 millions d’euros avec un effectif de 169 personnes dont 100 à l’étranger.
  • 5 filiales et 38% du chiffre d’affaires réalisé à l’international.