Poster scientifique : analyse minéralogique de lavage bronchiolo-alveolaire

Début 2017, un poster scientifique dont Dermscan est co-auteur, a été présenté au congrès de pneumologie de langue française 2017 à Marseille.

Intitulé « Analyse minéralogique de lavages bronchiolo-alvéolaires (LBA) de sujets sains par détection automatique de particules », l’étude avait pour objectif d’évaluer l’intérêt de disposer de données de LBA de références sur sujets sains afin de les comparer à celles de sujets pathologiques (suite à une exposition professionnelle ou environnementale).

 

Le LBA est un examen simple et peu invasif, qui permet le recueil de particules minérales issues des voies aériennes périphériques. Pour interpréter les résultats de l’analyse minéralogique, il est impératif de les comparer à ceux de sujets de référence dont les expositions sont connues.

 

Pour cela, Dermscan a recruté 20 volontaires sains âgés de 20 à 50 ans sans pathologie respiratoire ni sarcoïdose. Des fibroscopie et LBA furent réalisés à l’unité d’endoscopie du Centre hospitalier Saint-Joseph Saint-Luc.

 

Les particules issues des LBA furent examinées par microscopie électronique à balayage à pression variable (MEB-PVa). L’objectif était de valider cet examen pour lequel plus de 1000 particules furent analysées par patient puis classées selon leur composition chimique.

 

Le nombre total de particules (exprimé en ml de LBA) est estimé par la méthode d’analyse dispersive en énergie (EDX) automatique. La figure ci-dessous illustre le fait que le LBA d’un patient exposé professionnellement à des poussières issues de découpe et ponçage de Corian présente une charge en particules supérieure à celles des sujets sains non exposés.

Ainsi, l’acquisition de données de LBA sur un groupe de sujets contrôle et la mise en œuvre facile et peu coûteuse de la MEB-PVa permettent d’envisager l’exploration des expositions de patients et de leur lien avec une pathologie donnée dont on suspecte de possibles facteurs de risques environnementaux.